Français
Dans le journal quotidien de l’Autorité palestinienne : « Juifs, Juifs ! Votre fête [Pâque] est la Fête des Singes »
Share |

Un article du journal quotidien officiel de l’Autorité palestinienne indiquait que la marche du printemps de la jeunesse palestinienne chrétienne comprenait le chant : « Juifs, Juifs ! Votre fête [Pessah] est la Fête des Singes ».

L’article mentionnait que ces « messages significatifs » étaient proférés en réaction aux mesures sécuritaires israéliennes imposées à Jérusalem pendant la fête de Pessah :
« Depuis de nombreuses années, la ville sainte [Jérusalem] est délibérément fermée aux Palestiniens, sous des prétextes liés à la sécurité et pour le festival juif de la Pâque. »
 
L’auteur de l’article mentionnait que les cérémonies religieuses de Pâques à Jérusalem avaient perdu leur saveur palestinienne en raison de la présence importante de pèlerins chrétiens occidentaux :
« Les festivités à l’Eglise du Saint-Sépulcre commencent à revêtir un caractère occidental, en raison de la présence massive de pèlerins chrétiens étrangers et de la présence limitée de Palestiniens. »
 
Mais l’auteur insistait sur le fait que dans les villes de l’Autorité palestinienne, les festivités avaient perdu de leur saveur palestinienne. Et de parler de ces jeunes chantant que la fête la Pâque juive est « la Fête des Singes ».
« Le carnaval de printemps a perdu de sa saveur [palestinienne] dans des villes comme Bethléem, Beit Sahour et Ramallah… avec les représentations de scouts, les chansons, les danses et les hymnes populaires palestiniens sur l’unité islamo-chrétienne et l’unité interne chrétienne. Ces hymnes portent des messages significatifs, en réaction à l’interdiction israélienne [d’entrer à Jérusalem], comme les appels des jeunes qui ont mené la procession de la lumière, brandi des épées, se moquant du fait qu’on pouvait les accuser d’antisémitisme : … ‘Notre maître, Jésus, le Messie, le Messie nous a rachetés, par son sang il nous a achetés, et aujourd’hui nous sommes joyeux, alors que les Juifs sont tristes’, et, ‘Juifs, Juifs ! Votre fête est la Fête des Singes, tandis que notre fête est la Fête du Messie. »
[Al-Hayat Al-Jadida, le 19 avril 2011]